jeudi 31 décembre 2009

Annick de Souzenelle, le chemin intérieur

Grands maîtres spirituels, hommes de foi… le discours autour de la spiritualité fait, en général, la part belle aux hommes. Pourtant, les femmes qui ont fait l'expérience du chemin intérieur sont nombreuses et leur expérience est tout autant passionnante. Annick de Souzenelle est l’une d’entre elles. Conférencière, auteure, elle a signé de nombreux ouvrages dans lesquels elle témoigne de sa propre quête spirituelle. (mars 2008)

Annick de Souzenelle nous lance un appel. Avant la nouvelle année, entendons-le !

mercredi 30 décembre 2009

Un entretien avec Arnaud Desjardins

« SEUL, NOUS NE POUVONS PAS
VOIR LA VERITE

mardi 29 décembre 2009

Changement

Retour vers "Le grand silence"...





 Dans un monastère particulièrement austère, celui de la Grande Chartreuse, au cœur des Alpes françaises, le réalisateur allemand Philip Gröning a passé six mois. Le film qu’il en a tiré présente un univers hors du temps, loin de la modernité. Le documentariste parle de sa démarche. 



lundi 28 décembre 2009

La sagesse des mains

La belle-mère et sa bru vivaient sous le même toit. Depuis le début, les deux femmes ne pouvaient se supporter. Le mari, lâche comme la plupart des hommes dans cette situation, se gardait bien de prendre parti.
La vie de la jeune femme était devenue intolérable et elle éprouva une haine sans bornes pour son bourreau de belle-mère. Elle résolut de la faire disparaître discrètement et décida donc d'aller consulter une vieille chamane vivant dans une cabane de branches, non loin du village. Sans manifester la moindre émotion, la vieille écouta sa funeste demande.
Elle ferma les yeux un long moment et répondit enfin : "En matière de poison, il faut être très prudent. Je vais vous donner un mélange d'herbes toxiques qui agissent très lentement. Pour activer leur effet, vous devrez masser votre belle-mère deux fois par jour. Mais pour qu'elle accepte ce traitement, vous verserez tout d'abord cette préparation dans sa nourriture. Elle sera malade quelques jours. Quand le médecin du village l'aura auscultée sans trouver de remède, envoyez-moi chercher. Je donnerai alors la prescription".
Le plan se déroula comme prévu. La vieille de la montagne fut appelée au chevet de la belle-mère. Elle prescrivit une tisane et des massages deux fois par jour pour un mois. Elle montra à la jeune femme comment les exécuter. Par la vertu des massages quotidiens, la belle-mère se détendit et son caractère se bonifia. Les deux femmes se rapprochèrent, leurs énergies s'harmonisèrent. Au bout de quinze jours, elles étaient devenues comme mère et fille, liées par une véritable affection. La belle-fille fut prise de remords. Elle courut jusqu'à la cabane de la magicienne pour lui demander un antidote.
La vieille l'accueillit avec un sourire radieux : "Ne vous inquiétez pas, ma fille, la tisane est inoffensive. Elle est même bénéfique. Tout s'est déroulé comme je l'avais prévu. La pratique du Tao nous enseigne à transformer le négatif en positif."

Ce fut comme une révélation pour la jeune femme. A partir de ce jour, elle revint souvent rendre visite à la vieille de la montagne pour suivre ses traces sur les sentiers de la sagesse. Elle prit ensuite sa succession comme médecin des corps et des âmes, surtout à travers l'art du massage, qu'elle transmit généreusement. Peut-être est-elle à l'origine de cette jolie habitude familiale en Orient de se masser les uns les autres au quotidien ? Une tradition qui peu à peu voyage vers l'Occident.
Sagesse taoïste (extrait de l'art et la voie du shiatsu familial de Bernard Bouheret)

dimanche 27 décembre 2009

samedi 26 décembre 2009

Jacqueline Kelen et la saveur de Dieu

Déjà mis en audio sur Phytospiritualité, voici la vidéo où Jacqueline Kelen nous fait partager la passion...

Une plume atypique. Un langage clair, sans concession. Jacqueline Kelen a publié une trentaine d'ouvrages. Enfant solitaire et heureuse, la lecture faisait partie de sa vie. Habitée depuis toujours par une sensation : « il me semblait que j'avais déjà mille ans, que je venais de bien plus loin que le jour de ma naissance » dit-elle.
Croyante, malgré les épreuves endurées, elle n'a jamais douté de cet amour total venant de Dieu.
Envoyer à un ami Version imprimable
Jacqueline Kelen
Jacqueline Kelen[TSR]

La saveur de Dieu

Jacqueline Kelen
Jacqueline Kelen[TSR]
Artistes, grands philosophes, grands amoureux, personnages héroïques ont été pour elle des compagnons, des exemples, ses contemporains. Les mythes la nourrissaient. Tous parlaient d'une même saveur de Dieu et convergeaient vers un sommet. Le langage des sages et des mystiques est universel dans sa diversité.

C'est dans cet extraordinaire univers que Jacqueline Kelen nous emmène de livre en livre. Elle nous permet d'entrouvrir des portes. Mettez-y le pied, vous accéderez à votre divinité.

vendredi 25 décembre 2009

Bonne fête à tous !


Toute la vie est une vibration. Ce que vous appelez la vie est pure énergie. Cette énergie est toujours en vibration constante. Elle se déplace sous forme d'ondes. Les ondes vibrent à des vitesses différentes, produisant des degrés variables de densité, ou de lumière. En retour, cela produit ce que vous appelleriez de multiples "effets" dans le monde physique - en fait, divers objets physiques. Mais tandis que les objets sont différents et distincts, l'énergie qui les produit est exactement la même.  
Neale Donald Walsch


Jacqueline Kelen et la pleine solitude

Pour ceux et celles qui ne l'ont pas entendu, vous pouvez maintenant la voir :

Pour l'écrivain Jacqueline Kelen, la solitude représente aussi un état de plénitude qui permet la créativité et le déploiement de la vie intérieure.

Envoyer à un ami Version imprimable
Jacqueline Kelen
Jacqueline Kelen

La solitude n'est pas l'isolement

"Il y a en chacun de vous une solitude qui est ce que vous avez de plus précieux. Une solitude inaliélable, magnifique, qui est la solitude de l'esprit." C'est sur ces mots que Jacqueline Kelen termine son ouvrage. Ecrivain couronné par les libraires, diplomée de lettres calssiques, elle consacre la plupart de ses livres et séminaires au déchiffrement des mythes de la civilisation occidentale ainsi qu'à l'étude de la voie mystique.
La solitude qui effraie tant ses contemporains parce qu'ils la confondent avec l'isolement, est un cadeau royal aux yeux de l'auteur. C'est elle qui l'a fait tenir debout, avancer, créer, souligne-t-elle dans l'entretien qu'elle a accordé pour RACINES.

mercredi 23 décembre 2009

mardi 22 décembre 2009

Nicolas Hulot nous présente Pierre Rabhi

Pierre Rabhi ou le Paradigme de la modernité

Richard Moss




Pour les éditions le Souffle d'or,
Gilles Farcet interviewe Richard Moss :

Deuxième partie :



lundi 21 décembre 2009



Pour les éditions le Souffle d'or,
Gilles Farcet interviewe Richard Moss :

Première partie :



La cristalline blanche neige

Neige, dendrites, cristaux, poudreuse... une petite réflexion pour l'hiver ! :

dimanche 20 décembre 2009

Hymne à la neige

Des flocons ont déposés leurs cristaux de fêtes. Ecoutons la blanche beauté ! :

samedi 19 décembre 2009

jeudi 17 décembre 2009

Les maîtres du maître



Arnaud Desjardins a eu plusieurs rencontres majeures avec différents maîtres. Ci-dessus vous sont présentés Gurdjieff, Ma Anandamayi et Swami Prajnanpad
Tiré de Psychologies magazine du mois de septembre 2009

mercredi 16 décembre 2009

Psychologie, développement personnel ou spirituel

Jacqueline Kelen, venue présenter son dernier livre, La Puissance du Coeur (Ed La Table Ronde) répond aux questions d'Audrey Fella. Jacqueline Kellen distingue ici la place du spirituel parmi le "tout" psychologique et les nombreuses techniques actuelles du développement personnel.

Le symbolisme du coeur avec Jacqueline Kelen

lundi 14 décembre 2009

La décroissance doit croître...

Un petit aperçu sur la décroissance et les décroissants... avec Pierre Rabhi notamment :

samedi 12 décembre 2009

La voie de l'arc au Japon ou Kyudo

Le kyūdō est un art martial Japonais (budō), issu du tir à l'arc guerrier (kyūjutsu). Cette discipline se singularise de sa contrepartie occidentale par les influences mélangées propres à la culture japonaise: le zen, le Confucianisme et aussi le taoïsme et shintoisme.

Extrait d'un documentaire sur le japon

vendredi 11 décembre 2009

Une racine épanouie...



Le cimetière des enfants perdus au Japon

'Mont Osore, ''le mont de la crainte'', situé aux confins septentrionaux de Honshû. Considéré comme le lieu privilégié de contact avec les esprits des défunts, ce volcan à activité fumerolienne est l'une des principales montagnes sacrées du Japon'

jeudi 10 décembre 2009

A l'écoute du coeur des arbres...

Un petit conte malgache pour honorer les arbres qui sont les racines de notre présence sur cette planète :

mercredi 9 décembre 2009

Christian Bobin et le presque rien

On entend parfois (ça revient comme une question métaphysique qui s’enorgueillirait de ne pas avoir de réponse) : « Où donc était Dieu à Auschwitz ? » Mais, la réponse, on l’a : il était dans les chambres à gaz ! Il était dedans ! Dieu est le plus fin du fin du fin de la vie. Tellement transparent qu’il est indéchirable. Le dernier fil ne lâche pas. Tout le reste va lâcher. Nos solidités, nos savoirs, nos volontés ne tiennent pas la route. Tôt ou tard, elles cassent - d’autant plus facilement qu’elles sont crispées sur elles-mêmes. Mais un duvet de moineau ou l’aigrette du pissenlit, ça ne se brise pas. C’est tellement léger que ça ne peut pas connaître cette mésaventure. Moi, le Dieu dont je parle parfois, sans doute trop d’ailleurs, il ne tient pas dans le coffre-fort d’une église ou d’un dogme. Il tient dans la poitrine d’un rouge-gorge. Plutôt étonné, comme le sont les rouges-gorges, de nous trouver sur sa route.
Christian Bobin

Extrait de l'interview de Nouvelles Clés

mardi 8 décembre 2009

Emergeance

"Le non-faire peut émerger de l'action comme de l'immobilité.
 L'immobilité intérieure de celui qui agit se mêle à l'activité extérieure de telle façon que l'action agit par elle-même." 
Jon Kabat-Zinn
Jon Kabat-Zinn, né le 5 juin 1944, est un professeur émérite de médecine. Il a fondé et il dirige la Clinique de Réduction du Stress (Stress Reduction Clinic) et le centre pour la pleine conscience en médecine (Center for Mindfulness in Medicine, Health Care, and Society) de l'université médicale du Massachusetts. Il enseigne la « méditation de la pleine conscience » (mindfulness meditation) comme une technique destinée à aider les gens à surmonter leur stress, leur anxiété, leur douleur et leur maladie. Il est membre du conseil d'administration du Mind and Life Institute, qui a pour but de promouvoir un dialogue entre la science et le bouddhisme.

Génocide aux Maldives...

Le réchauffement climatique et ses effets immédiats :

dimanche 6 décembre 2009

Internet nuit gravement à la planète

Désolé, mais le virtuel est un grand consommateur de réalité... Internet a une empreinte carbone sur notre environnement. Consommons et consumons.

samedi 5 décembre 2009

La vie a bon dos et vous ?

Une explication et quelques conseils sur le mal de dos... Ce dos qui nous supporte à longueur de journée...

vendredi 4 décembre 2009

Pas d'huile d'argan sans arganier...

L'huile d'argan (ou d'argane) est tirée de l'arganier, arbre endémique du Maroc, présent essentiellement au sud-ouest du pays entre Agadir, Essaouira et Taroudant. Elle est très utilisée dans la cuisine traditionnelle de cette région. Riche en vitamine E, en antioxydants, elle est aussi utilisée pour ses importantes propriétés cosmétiques. Arguons que l'argan n'a de prix que par l'arganier :

Fontaine de vie


" Depuis ma tendre enfance, je m'arrête toujours devant un jet d'eau, parce que pour moi c'est le miroir de la vie. Les êtres vivants - le prix Nobel Ilya Prigogine l'a démontré - sont des structures dissipatives et des processus instables : c'est ce qu'un jet d'eau représente. Remarquez que cette structure souple, variable, instable, est tout de même stable un certain temps. Mais dès qu'on arrête la pression, il n'y a plus de structure, il n'y a plus de jet d'eau. Ainsi en est-il de la vie. "
Henri Laborit (1914-1995) neurobiologiste et philosophe

jeudi 3 décembre 2009

Flashmob pour l'association "la chaîne de l'espoir"

24 jours pour 24 enfants

Un flash mob, terme anglais traduit généralement par foule éclair ou mobilisation éclair, est le rassemblement d'un groupe de personnes dans un lieu public pour y effectuer des actions convenues d'avance avant de se disperser rapidement. Le rassemblement étant généralement organisé au moyen d'Internet, les participants (les flash mobbers) ne se connaissent pas pour la plupart. Le terme foule éclair s'applique généralement seulement aux rassemblements organisés via des médias sociaux ou emails viraux, plus qu'à ceux organisés par des sociétés de relations publiques ou pour une "cascade publicitaire".

Plutôt lin que l'autre

Changeons de textile, c'est : "pas coton" !

Le plus beau vêtement qui puisse habiller une femme, 
 ce sont les bras de l'homme qu'elle aime.
Yves Saint-Laurent

mardi 1 décembre 2009

Yin et Yang



Ainsi, si le corps de l'homme est la partie la plus visible, l'esprit de l'homme en est la partie invisible. Comme le disait Paracelse : "L'invisible est l'exacte moitié du visible." 
Dans toutes les traditions spirituelles, il est demandé aux hommes de maîtriser leurs actes, mais aussi leurs pensées. "Vous êtes ce que vous pensez", nous dit Bouddha. 
Dans un homme équilibré, il y aura sans cesse alternance entre esprit et corps. Trop d'esprit, l'individu "quitte la terre" et perd le bon sens et la tempérance. Trop de corps, l'individu devient lourd, matérialiste. Pour les Taoïstes, ce mouvement d'équilibre est binaire, il ponctue le temps et son emblème est le Cercle. 
Tout passe, tout n'est que flux et reflux, le temps n'est plus une durée mais un rythme. Le temps ne passe pas, c'est l'homme qui traverse l'espace et le temps. Le jour succède à la nuit, la nuit succède au jour : l'un se transforme en l'autre, il n'y a que des mutations. 
Vieillir n'est pas aller vers une fin inéluctable, vieillir c'est mûrir, c'est monter vers une nouvelle naissance dans un cycle éternel. La société moderne est bien cruelle qui veut nous faire vieillir sans mûrir : voilà pourquoi cette vieillesse est devenue une chose infâme, redoutable, alors qu'elle était infiniment respectée dans les sociétés traditionnelles. 
C'est donc dans la mutation, dans l'alternance, dans le mouvement cyclique que toute vie prend forme. Tout semble être parti de la nuit. 
C'est la nuit qui a précédé le jour, c'est dans l'obscurité que se fait toute gestation : graine, oeuf, larves, utérus. Ainsi, dans la Bible, Dieu tire le monde des ténèbres, Lux Fiat, et la lumière fut. La vie peut com mencer. Les deux pôles de ce mouvement binaire ont été définis par les Chinois par les termes Yin et Yang.
Extrait de "L'art et la voie du shiatsu familial" de Bernard Bouheret