mardi 1 décembre 2015

Parole pour une présence...






Alexandre Jollien pour panser... nos plaies.


L'exigence du bonheur est oppressante...
"Peu à peu, je guéris de l'idée de guérir."