samedi 6 octobre 2012

Etre vrai avec Alexandre Jollien (6)



6 - Ne pas prétendre maîtriser la vie 

 Ce qui contrarie le plus l’humilité ce n’est pas la connaissance de ses compétences, ni de ses talents comme dit l’Évangile, mais c’est la prétention. Quand je prétends maîtriser la vie, ou vouloir changer l’autre, je m’éloigne de la terre. 

Il me plaît que le mot « humilité » contienne la racine humus, la terre, qui nous rapproche aussi de l’humour. L’humour peut facilement – enfin, quand il ne consiste pas à se moquer de l’autre – nous rapprocher de la terre, de ce que nous sommes vraiment. Un auteur anglais a dit : « Les commodités, les toilettes, c’est le lieu pour apprendre l’humilité. » 

L’humilité, c’est être juste à sa place. Elle se conjugue également, comme pour Spinoza, avec un acquiescement total à soi. Celui qui se dénigre va mendier à l’extérieur l’acquiescement, le bonheur, le plaisir, la joie d’être. Tandis que l’humble, parce qu’il « colle » à la réalité, n’a pas besoin d’importer le bonheur. Le suffisant et celui qui se dénigre sont loin de l’humilité. Le premier se coupe du monde en ne comptant que sur lui-même. Le second se coupe de lui-même en ne comptant que sur les autres.

Ce qui m’aide à m’approcher peu ou prou de l’humilité, c’est la consigne d’Épicure qui disait en substance que quand un autre nous critique, c’est un gain plus qu’une perte. J’aime l’idée que l’humilité, ce n’est pas se formaliser des remarques des autres, mais juste être en accord total avec la réalité du moment. Je ne suis pas ce que j’étais hier, je ne suis pas ce que je serai demain, je suis humblement ce que je suis ici et maintenant. Être humblement, là, signifie totalement, pleinement, joyeusement.


Source : La Vie magazine

8 commentaires:

Hub a dit…

Merci pour les extraits du livre de Jollien. Je le vois tous les jours sur mon lieu de travail mais n'ai pas encore pris le temps de le feuilleter... Maintenant je ne pense plus pouvoir résister à son achat...

Ce qu'il dit sur l'humilité et l'humour qui ont les mêmes racines me fait penser à ces mots de Denis Sonnet, offerts lors d'une rencontre sur le chemin de Compostelle: "L'humour commence par l'humilité et termine par l'amour"

Je trouve cela très beau et particulièrement vrai...

D'autre part, Dan Millman nous dit dans le guerrier pacifique que l'humour est une des règles importantes de la vie: savoir rire de tout et surtout, savoir rire de soi-même. Ce qui rejoint la notion d'humilité...

yannick a dit…

Je connais quelqu'un qui a beaucoup d'humour...
Merveilleux ces réflexions touchantes d'Alexandre Jollien.

Marie Surya a dit…

Merci pour tous ces extraits ( de 1 à 6 !) l'empreinte que laisse ces propos est profonde et durable ...
Elle nous ramène encore et encore à notre "humanitude" ...Merci éric.

Dominique a dit…

Etre juste à sa place, simplement. Mais pas toujours simple.

Acouphene a dit…

Merci Hub ! Merci yannick ! Merci Marie et Merci Dominique... et merci Alexandre...

philippe a dit…

Oui,ne pas se formaliser des critiques de l'autre.Cela veut-il dire ne pas en faire un plat?Cela veut-il dire je n'approuve pas ce que dit l'autre mais je le respecte?

J'apprends de l'humour auprès de mon épouse vietnamienne.Il y a comme une sorte de détachement aux choses mèlé d'humour pour dédramatiser les situations.

Aujourd'hui Demain a dit…

Magnifique !

Acouphene a dit…

Oui Merci Philippe et Aujourd'hui Demain...