dimanche 9 novembre 2008

Pierre Rabhi et la sobriété heureuse

Agro-écologiste, fondateur de l'association Terre et humanisme, Pierre Rabhi, 69 ans, auteur notamment du Manifeste pour la Terre et l'humanisme (Actes Sud) est aussi l'inventeur de l'expression « sobriété heureuse ». Une tentative pour dépasser l'opposition, souvent stérile, entre le développement durable, trop galvaudé, et la décroissance, irréaliste.

« Nous vivons dans une pseudo-économie qui se révèle incapable de satisfaire les besoins fondamentaux des deux tiers de l'humanité : se nourrir, se loger, boire de l'eau potable... Les ressources de la planète sont ainsi confisquées par les plus riches, le G7 étant responsable de ce hold-up collectif. Ainsi, en Occident,nous avons cédé au mythe de la croissance indéfinie qui, par la publicité et la consommation, se nourrit de notre insatiabilité et du superflu. Tout cela pour finir dans nos décharges et nos poubelles. Avec une empreinte écologique devenue un danger pour l'humanité tout entière : si nous consommions tous comme les Américains, il faudrait six ou sept planètes !

Face à ce gaspillage et à cette course à l'abîme, j'oppose la sobriété heureuse, c'est-à-dire la société de la modération. Travailler pour satisfaire nos besoins élémentaires, mais en laissant du temps pour l'épanouissement de la personne : l'art, la culture, la spiritualité... tout ce qui nourrit l'être humain. La sobriété heureuse, ce n'est pas une privation, mais une libération par rapport à une aliénation. Une insurrection des consciences face à un productivisme effréné. Un exemple très concret : jardiner, avoir son potager, est aujourd'hui devenu un acte politique, de résistance, pour ne plus être dépendant des grands trusts de l'alimentation. Et ce n'est pas que de la théorie. Avec ma femme, en nous installant sur une terre aride en Ardèche, nous avons élevé nos cinq enfants, mais aussi produit des légumes, joué de la musique, écrit des livres, enseigné dans le tiers-monde... Et nous en sommes heureux. »

5 commentaires:

gandha a dit…

Merci éric de ce rappel ,
je connais Pierre Rabhi et sa détermination ; il a créé: " Oasis en tout lieu" : un mode de vie que chacun peut appliquer dans son existence , juste en se reliant à d'autres avec cette qualité de conscience ... des graines sont entrain de germer un peu partout , et c'est bon de sentir cette qualité vivratoire se propager !

Acouphene a dit…

Oui Gandha les graines font des grands arbres...
Il y a 770 messages sur ce blog, on peut donc y trouver avec le moteur de recherche beaucoup de choses...

Dom a dit…

TOUT SE PASSE COMME SI L'HUMANITE DEVAIT TOUCHER LE FOND POUR POUVOIR SE RENOUVELLER. LES CONSCIENCES ECLAIREES SONT DES GERMES QUI NE PEUVENT PAS ENCORE ETRE ENTENDUES... LE FOND N'EST PAS ENCORE ATTEINT... C'EST L'ERE DE KALI (Kali-yuga)

Dominique a dit…

Des mots qui sonnent juste.

Anonyme a dit…

BON DEPART