samedi 18 mars 2017

L'ermite Frère Antoine

Frère Antoine : aujourd'hui, il fête 51 ans de grotte... 






"N'attrape indigestion que qui s'est trop goinfré, n'est victime de vol que qui est attaché, 

ne peut perdre la vie que qui n'est pas défunt, ne peut être vexé que qui se croit quelqu'un.


Personne absolument ne peut être déçu, que qui mise sur quoi faut pas compter dessus. 

Pour avoir en tout temps une joie brevetée, mets ton bonheur en ce qui est à ta portée.


Nul ne peut tomber dans la peine ou l'affliction, qui ne se soit laissé bercer par l'illusion,

s'il germe dans ton cœur le plus menu chagrin, personne autre que toi n'en a semé le grain.


Cela qui est mordable seul peut être mordu, cela qui est perdable seul peut être perdu.

Et plus vite tu perds ce qui est périssable et plus vite ta tête émergera du sable.


Sors du sable ton bec, petite sœur autruche, et au cas où ta tête heurterait une cruche, 

si ça sonne le creux n'en croit pas pour autant que c'est la cruche qui est vide forcément.


Ce que tu as perdu n'est pas bien regrettable, car tout ce qui se perd n'est pas vraiment valable, 

si t'avais mis dedans bien trop d'éternité, dis donc y'en a encore beaucoup plus à côté." 

-Frère Antoine


****




****

3 commentaires:

Anonyme a dit…

ça me fait plaisir de retrouver Frère Antoine sur le blog ! Merci beaucoup !
Son humour toujours aussi décapant nous renvoie à plein de vérités, et rend tout le monde joyeux. Ses 93 ans, il les fêtera le 8 avril. Et moi, comme d'hab, j'arriverai avec mon ptit bouquet sous son oeil sarcastique...

Merci également pour votre blog dans sa totalité ! je l'ouvre chaque matin comme un coffre à trésors !

Buissonnière

Acouphene a dit…

ça fait plaisir de trouver Buissonière ! Apportez lui une fleur de plus de ma part... Un épanouissement de le voir...

Anonyme a dit…

Né Louis Chauvel en 1923, originaire de Cuillé, en Mayenne, Frère Antoine est un ancien novice cistercien ayant échoué. En 1966, il est devenu ermite dans une grotte du rocher de Roquebrune-sur-Argens, où il vit par périodes, dans le département du Var (France). Il a effectué de nombreux voyages en Inde où il aurait soutenu des projets médicaux pour les patients démunis.

En conflit avec sa hiérarchie et l'Église catholique il rejette également la société de consommation tout en publiant des idées réactionnaires. Sa spiritualité s'inspire d'un mélange hétéroclite de traditions chrétiennes et indiennes (Gandhi,, hindouisme et bouddhisme), sans pour autant être végétarien,. Il est aussi influencé par le taoïsme et des philosophies antiques (notamment le stoïcisme). Il prône l'ascèse, le rejet de la société et la méditation constantes, affirmant que le divin est en l'homme.

Sa sensibilité philosophique caractérisée par un refus d'adhérer à une société ou un système s'appuyant sur la démocratie parlementaire, le pouvoir de l'argent, les idées reçues en matière d'ordre social, et plus généralement toute forme d'autorité se réclamant d'eux le rapproche de la définition de l’anarchisme de droite.

Une bouffée d'ermite est le premier ouvrage (paru en 1992, textes écrits par l'ermite entre 1966 et 1991). D'autres textes de l'ermite ont été rassemblés dans sept autres livres jusqu'en 2015. Un reportage de 9 min 39 a été diffusé à son sujet durant l'émission du 20 décembre 2000 de Ça se discute sur France 2, intitulée « Ascètes ou jouisseurs : qui a raison ? ».

Dans les propos et les textes l'humour a une place essentielle. Il est également dessinateur et sculpteur, ainsi que l'auteur, le compositeur et l'interprète de nombreuses chansons.
Controverse

De nombreuses controverses existent sur les propos du frère Antoine, en raison de ses propos réactionnaires ou de mauvais goût. Dans le livret Bonnes Nouvelles du fond de soi (2010), on trouve les phrases suivantes :

"Radio, télé, journaux, magazines, sont des moyens et des instruments pour voir et regarder le monde dans l'anus."
" Quand on voit un enfant sortir d'une maison en poussant des cris affreux parce qu'il a reçu une raclée, la premières attitude juste est de se réjouir car c'est la preuve qu'il n'est pas orphelin".

Propos contradictoires :

D'un esprit très critique envers les média et fustigeant ces derniers (voir plus haut), il écrit ou participe à des publications, des livres, des articles de journaux, accepte l'invitation d'émissions de télévisions (exemple avec Jean Luc Delarue)
Aides sociales : faisant la promotion d'une vie ascétique à l'extrême, il condamne les aides sociales comme le chômage et les allocations familiales les considérant comme un poids et une charge pour la société. Exemple page 132 de La Voie du Rocher : " Or , Argent, SMIG, etc. Jésus passe au travers comme un saniassin " (avec en note : saniassin : En Inde le renonçant)
Solidarité, organisation syndicale : il est opposé à toute forme d'organisation et de mouvement social, considérant qu'ils ne servent qu'à amasser et s'encombrer toujours plus.