mardi 13 décembre 2011

Rompre avec nos rôles avec Sarah Seriévic



La plupart du temps, il est très difficile de faire la différence entre l'image qu'on a l'impression de donner, et ce que l'on "dégage" réellement. Pouvez-vous nous aider à faire la part des choses afin d'être moins prisonnier de nos préjugés ?
On a du mal à accepter d'être pleinement qui l'on est, parce que, très tôt, nous avons été amenés à jouer des rôles. Ces rôles-là nous ont été distribués très tôt dans notre enfance. Et la meilleure façon de se faire aimer a été de répondre à ces rôles, d'être conforme à ce qu'on attendait de nous. D'où le fameux décalage entre ce que l'on montre et ce que l'on est. A force d'endosser ce rôle, on a fini par se prendre au jeu. Il y a là une perte d'identité.


Quelle est votre définition personnelle de "être soi" ?
Etre soi... c'est être en cohérence avec ce que l'on sent à l'intérieur et ce que l'on transmet de soi-même. C'est cette autorisation que l'on se donne d'oser transgresser les règles qui ne sont pas en accord avec qui nous sommes. Et de le faire dans le respect de qui l'on est, et dans le respect des autres. [...]


Comment savoir quelle est ma vraie personnalité ?
Demandez-vous ce qui vous fait vraiment plaisir. Qu'est-ce que vous dynamise ? Qu'est-ce que vous sentez quand vous entrez en relation avec quelqu'un ? Demandez-vous si ce que vous dites ou ce que vous faites est vraiment en accord avec votre expression. Et s'il y a un décalage, quelles sont les croyances qui vous font agir à contre-courant de vous-même ?


Quel serait votre dernier conseil pour apprendre à être soi ?
Vous êtes nés pour exprimer la vie qui passe à travers vous. C'est un cadeau magnifique et il est souvent trop tard quand on en a conscience. J'ai moi-même été gravement malade à l'âge de 17 ans. J'ai connu la paralysie. Et cette conscience de la vie qui bat dans mes entrailles est un émerveillement au quotidien. Il n'y a pas d'autre mort que ce qui nous retient de vivre.

Sarah Sérievic

source : Le journal des Femmes

Sarah SERIEVIC est psychothérapeute, diplômée de l'Ecole Française de Psychodrame, formée pendant quatre ans par Anne Ancelin-Shuzenberger. Elle a suivi les cours du Conservatoire National Supérieur d'Art Dramatique de Paris. Après quinze ans de scène, et des rencontres décisives sur son chemin, Sarah va faire de sa vocation d'actrice une vocation de Vie pour animer des stages dans divers milieux, notamment en entreprise.
Elle est l'auteur des livres Passage à l'acte de vie et Rompre avec nos rôles aux Editions Le Souffle D'or.

4 commentaires:

Marie Surya a dit…

Voilà un Grand Sujet !
... tellement vaste et complexe ...
merci de partager ce point de vue qui éclaire un aspect .
Belle journée à toi.

Acouphene a dit…

Merci Marie !
Je te souhaite une nuit éclairante...

Anonyme a dit…

Très attirant comme extrait. Donne vraiment envie de connaître. Qui a déjà lu ses livres ? Qu'en pensez-vous?
Evelyne

Acouphene a dit…

Bonjour Evelyne
Les livres sont intéressants mais ne permettent pas totalement de se rendre compte de la puissance du théâtre authentique que Sarah propose...