lundi 28 mars 2011

Je vous prie... avec Maria Rilke

«Je vous prie d’être patient à l'égard de tout ce qui dans votre coeur est encore irrésolu,
et de tenter d'aimer les questions elles-mêmes
comme des pièces closes et comme des livres écrits dans une langue fort étrangère.

Ne cherchez pas pour l'instant des réponses, qui ne sauraient vous être données;
car vous ne seriez pas en mesure de les vivre.
Or, il s'agit précisément de tout vivre.
Vivez maintenant les questions. Peut-être en viendrez-vous à vivre peu à peu,
sans vous en rendre compte, un jour lointain, l'entrée dans la réponse.»
Rainer Maria Rilke

4 commentaires:

Nathamsa a dit…

Message de sagesse ? d'espoir ?

C'est vrai qu'il est parfois difficile d'accepter la réalité, telle qu'on la perçoit. C'est à ce moment -là que les questions sans réponse prennent place...

Nathamsa

gandha-catherine a dit…

Merci pour cette belle formulation du Mystère de la Création ...
S'incliner devant le Réel et ne pas exiger une explication .
Pouvoir se détendre dans ce grand
"Je ne sais pas "...
et sourire avec le processus du Vivant qui fait ce qu'il a à faire...
Belle journée éric.

Anonyme a dit…

Accepter la Réalité ou s'incliner devant le Réel ?
Merci Eric pour ce" message" et aussi à Gandha pour sa vision..
Francine C

Acouphene a dit…

Merci à vous ! Ces commentaires sont ma réponse à la question : Aurais-je des commentaires ?