lundi 31 mai 2010

Dialogue entre Michel Vaujour et Arnaud Desjardins

Extrait du DVD "Ne me libérez pas, je m'en charge" :

Michel Vaujour (né le 16 janvier 1951 à Saint-Quentin-le-Petit, Ardennes1) est connu pour ses cinq évasions. En 1986, il s'évade de la prison de la Santé avec un hélicoptère piloté par son épouse. Cette évasion inspire le film "La fille de l'air" avec Béatrice Dalle. Il est repris quelques mois plus tard au cours d'un braquage. Il est alors blessé par balle à la tête. Il sort du coma hémiplégique. Il est finalement libéré en 2003, après avoir passé 27 ans en prison dont 17 à l'isolement, grâce à l'obtention d'une remise de peine record de 16 années. En 2009, il est le sujet du documentaire de Fabienne Godet intitulé "Ne me libérez pas, je m'en charge."

17 commentaires:

La Licorne a dit…

Très intéressant. Merci.

jmarc a dit…

J'aurais aimé qu'Arnaud embraye davantage sur la porte vers la transcendance dans l'instant que lui ouvre Michel Vaujour. Cet instant, fondateur chez michel est arrivé le jour où il vient de recevoir une balle dans la tête, il gît sur le macadam, un policier s'approche de lui et dit "pour celui là c'est fini" et Michel baignant dans son sang a cet éclair de conscience fulgurant et cette pensée "je suis plus vivant que toi"

Anonyme a dit…

J'aurais aimé que Arnaud Desjardins s'adresse à Michel Vaujour en le regardant, dans la troisième partie, qui, ainsi, ne capte plus mon attention.

axelle a dit…

oui , c est vrai ca , moi aussi...

Acouphene a dit…

Je n'ai pas choisi le passage sélectionné ici.
Merci Jean-Marc pour le témoignage apporté.
Arnaud doit répondre, je pense, au journaliste et pour cela s'adresse à lui...

axelle a dit…

acouphene juste une petite question que je ne comprend pas du tout de l enseignement d arnaud , d apres vous que signifie cette parole forte " etre c est etre libre d avoir" ?
merci!

axelle a dit…

je sens ou peut etre je me trompe mais que tout tiens dans cette phrase , a mon avis , pour moi, je crois qu un passage a htv s impose......

Acouphene a dit…

Arnaud pourra répondre ainsi à votre question,Axelle...

voici un extrait du tome 4 de "A la recherche du soi :
"Plus vous devenez adultes, plus cette peur disparaît en vous. Bien sûr l’adulte total,
l’adulte 100 % adulte, est libéré, complètement libéré de la peur. Et si vous avez une peur,
soit une peur fondamentale, soit une peur plus particulière – tel et tel aspects de la vie me font peur, telle et telle éventualités pour l’avenir me font peur – soyez sûrs que vous trouverez
le secret de cette peur dans l’enfant en vous. Un enfant a peur et a besoin d’être rassuré.
Un adulte n’a plus peur et n’a plus besoin d’être rassuré.
Ces différents thèmes sont liés les uns aux autres : dépendance/non-dépendance ;
peur/sécurité. Et l’axe subtil, c’est comme je le disais tout à l’heure la différence entre avoir
et être. Devenir adulte c’est apprendre à être. « Être », c’est être libre d’avoir, libre du besoin
d’avoir – et d’avoir sous toutes ses formes. Comprenez bien ce point aussi. Pour le sage,
l’adulte intégral, cette distinction entre avoir ou ne pas avoir, tout simplement, n’existe plus.
La dépendance de l’avoir est toujours infantile. Mais avoir, ce n’est pas seulement avoir
des biens matériels. C’est avoir du succès, avoir des idées originales, avoir des relations, avoir
le bras long, comme nous disons, un avoir intellectuel, un avoir subtil, un avoir émotionnel.
Partout, l’enfant en vous est à l’oeuvre. Si vous acceptez ce point de vue parce que vous l’aurez
reconnu vrai et juste, toute l’existence s’explique en termes d’infantilisme. Quel est l’infantilisme
de Josef Staline, quel est l’infantilisme d’Adolf Hitler, quel est l’infantilisme de
Franklin D. Roosevelt et quel est l’infantilisme de Winston Churchill ? Le monde est mené
par des enfants."

axelle a dit…

je comprend un peu mieux mais c est dificile , un peu a comprendre, je trouve..
Donc etre c est JE SUIS! tres imple .....mais mental complexe.....je crois que je suis sur la bonne voie...apres bcp de doutes!
merci

Paulo a dit…

"Plus on lache prise, plus on a cette audace de confiance"

Merci Eric pour ce document!

jmarc a dit…

Swami Prajnanpad disait "être c'est être libre d'avoir"
concrètement, le sage trouve la Paix en lui-même quelles que soient les circonstances existentielles, il n'est plus soumis à la tyrannie du désir et de la peur et prend ce qui vient et bien sûr tout ce qui ne vient pas. Pour lui l'instant est toujours complet, il n'y a jamais rien à retrancher ou à ajouter à la réalité de l'instant. Son monde mental a disparu pour laisser LE monde être tel qu'il est. Effectivement Axelle, la réalité de la vie est simple, le mental est complexe et nous exile en permanence de la simplicité d'être.

axelle a dit…

bravo , merci!

Mabes a dit…

il me semble que dans la voie de la non-dualité, il n'y a pas de transcendance : qu'en penses-tu Eric?
en tous cas ce qui m'intéresse ;-))

jmarc a dit…

Pour ma part, je crois (car ce n'est pas ce que je vis) que justement la non dualité," Être Un avec" c'est la mort du sentiment du "Moi" séparé du reste. Déjà là on "transcende" pas mal le niveau d'être habituel des humain. Mais surtout, il semble que la mort de l'Ego permette justement à la conscience témoin de contempler l'unité de la Vie dans sa majesté. Et là à mon avis, ça envoie du gros en matière d'expérience. Parfois une expérience de ce type peut survenir en méditation ou même dans le courant de l'existence. celà m'est arrivé 2 fois en 40ans, on à alors le sentiment d'avoir touché quelque chose de la transcendance;..mais ça ne dure pas et on retourne à la séparation née du mental.

Bon c'est juste l'idée que je m'en fait, j'ai peut être tout faut.

fish-fish a dit…

c'est beau comme échange

Acouphene a dit…

Un échange non-duel qui transcende l'espace ! (mieux que Roland Garros)

Merci Jean-Marc pour les réponses apportées.

Si la transcendance est le passage à un autre niveau de compréhension, la non dualité vécue fait partie de ce niveau... N'expérimentant pas cela en ce moment (même si je pressens que cet état est déjà là), je tente déjà de vivre une véritable dualité...

fish-fish a dit…

Oui c'est énorme.