vendredi 26 février 2010

L'Art de Voir enseigné par Swami Prajnanpad

Mot de l'éditeur sur "L'art de voir,1: lettres a ses disciples" de Svami Prajnanpad
«On voit rarement, on pense que l'on voit et la première exigence pour être vraiment Homme est de se libérer de la pensée et de s'établir sur le terrain solide du voir...
Comme pour les sciences exactes, la science spirituelle exige d'expérimenter, de trouver, de vérifier et de réaliser la vérité...
Être libre, c'est être libre de toutes les formes physiques ou supra-physiques et cette liberté vient en vivant et en voyant, non en pensant, parce que seule l'expérience de la vie fournit une base ou des données solides pour voir les faits comme des faits et non des hypothèses, des imaginations et des idées...»
Svâmi Prajnanpad


«Alors que nous n'avons accès à l'enseignement du Bouddha que par ce qui, de ses paroles, s'est ''retransmis'' de concile en concile..., ici nous avons accès directement à l'enseignement d'un maître puisqu 'il s'agit de sa parole écrite et donc non soumise aux infléchissements inévitables et aux interprétations.
Ces lettres ont ceci de paradoxal et de merveilleux qu'elles sont universelles et personnelles tout à la fois. Personnelles, au point que l'on se sent parfois comme indiscrets de pénétrer dans le jardin secret d'autrui. Universelles, en ce que Svâmiji qui jamais ne prêche ni n'enseigne ex-cathedra, s'adresse à chacun de nous dans notre langage, en se plaçant à notre niveau et n'acceptant de ne discuter que de nos problèmes les plus immédiats, nous oblige, tout en demeurant ancrés dans le concret, à VOIR, si nous avons le courage d'aller au fond des choses, ce que l'on pourrait appeler la nature ultime de la réalité, qu 'en général nous nous refusons à percevoir et accepter.»
Frédérick Leboyer (Extrait de la préface)
Extrait du livre :
Ashram, le 26 Janvier 1960

Oui Daniel,
Essayez d'être vous-même : la lucidité, bien sûr, mais quoi d'autre après ? Dans votre lucidité, il y a du refoulement d'où une division intérieure. «Les pensées qui me viennent quand je médite sont indépendantes de moi, comme si elles appartenaient à quelqu'un d'autre» ! Ce que vous devez faire, c'est laisser sortir «l'agitation» qui en est la source : laissez-la s'exprimer, soyez un avec elle. Ne vous mettez pas en retrait, cessez de vous contrôler pendant un moment, laissez cette agitation s'épuiser d'elle-même. Consacrez-lui quelque temps et lorsqu'elle aura disparu, essayez d'en voir la nature. Si vous pouvez faire le lien entre les associations d'idées éveillées par les différentes parties de votre rêve, vous en trouverez la cause. (...)
Laissez les émotions significatives s'exprimer sans contrôle. Dès que les émotions se seront pleinement exprimées, vous vous sentirez soulagé. Pareillement, prenez «prisonnier» et reliez-le à la source : voyez de qui vous vous sentez prisonnier. Acceptez le fait et laissez vos émotions s'exprimer. Ensuite essayez de relier les images du rêve à leur contenu réel. Acceptez, acceptez, acceptez. Eliminez le refoulement, ayez le courage de dire : «Oui je suis ce que je suis, oui j'étais ce que j'étais». Essayez de vivre votre passé refoulé pour en sortir et le dépasser. La lucidité consiste seulement à voir que «oui je suis dans cet état», acceptez-le et laissez-le s'exprimer : (...) Essayez seulement de relier l'effet à sa cause.
C'est un rêve symbolique, un rêve sexuel.
Restez passif durant cette période ; «acceptez cet état». Cette agitation est peut-être apparue une ou deux fois durant la pleine lune et vous voilà devenu victime de l'autosuggestion : «Oh ! la pleine lune approche, je vais de nouveau être agité». Ce qui est arrivé une fois ne peut pas se reproduire une deuxième fois. Vous avez pu incons ciemment provoquer cette agitation. Voyez si c'est vrai ou faux. Le passé, le passé essaie d'obscurcir le présent ; lais sez le passé être le passé. Le changement, le changement, le changement est là.
N'anticipez pas, ne soyez pas la proie du passé, du passé refoulé. Acceptez votre passé, libérez-vous du refoulement, alors l'agitation disparaîtra et vous serez libre de ce rêve. Ce rêve est signe de refoulement.
Meilleures bénédictions,

P.

3 commentaires:

Chronophonix a dit…

Lorsqu'il n'y a plus d'autre choix que d'accepter ce qui est, je suis libre.

Nat' a dit…

A mes Yeux, il n'est pas de véritable Voir sans passer par l'Ecoute ... une Ecoute qui ne peut être qui si Virginité il y a. Alors écouter déjà ce qui en soi fait que cette Virginité n'est pas... Les ailes de la Liberté sont précieuses, elles aident les choses les plus enfouies à éclore de ce qu'on n'avait pas su Voir ...

Nat'

gandha-catherine a dit…

Ce que j'ai intégré il y a peu de temps est que Voir contient :
remettre en cause ma perception ,
et reconnaître les fausses Lois du Mental ...!!!
Ce n'est pas seulement Voir au sens de Reconnaître comme je le croyais ...
ça change beaucoup dans la pratique !