jeudi 13 septembre 2007

Yvan Amar, à l'écoute de la conscience

"Je trouve que la plus belle (musique) que j’ai perçue est disponible en permanence, alors je n’ai pas à me préoccuper de la garder. Je souhaite simplement avoir le plus souvent possible la qualité d’écoute qui me permette d’entendre, quelles que soient les circonstances, la vraie musique du monde."

"Si quelqu'un me guérit et me retire mon mal, j'entends aussi qu'il me hisse au niveau de conscience que j'aurais atteint si j'avais moi-même résolu ce que ce mal devait m'apprendre. Sinon, s'il me laisse dans le même état de conscience après m'avoir retiré mon mal, il me vole l'outil de ma croissance que peut être cette maladie."

Disciple de Chandra Swami, Yvan Amar (1950-1999) a pu témoigner de l'expérience spirituelle. Fondateur des Editions du Relié, il a publié des commentaires sur Les dix commandements et sur Les Béatitudes, des essais majeurs sur L’obligation de conscience et sur La pensée comme voie d’éveil ainsi qu’un guide pratique avec CD audio, La conscience corporelle. Sa femme Nadége Amar parle d'Yvan Amar sur son site.

La conscience corporelle :

Et après la marche :

10 commentaires:

Stéphane a dit…

Merci beaucoup, Acouphene, d'avoir mis ce post, Je ne connais pas du tout l'approche spirituelle de Yvan Amar et chaque fois que j'en entends parler, ça m' attire.

aksysmundi a dit…

Tout cela est très joliment dit.:-)

Merci pour ce merveilleux sens du partage.

Affectueusement.

fish-fish a dit…

je decouvre ton blog
bravo cela me plait

Stéphane a dit…

...et aprés ?!!

Stéphane a dit…

Je veux dire, je suis parvenu debout, les yeux fermé, et aprés ?!!

Acouphene a dit…

Et après...bon si tu y tiens, Stéphane...

Acouphene a dit…

Moi qui te lis si souvent Fish-Fish, je suis content que tu passes par ici !

Acouphene a dit…

Merci Aksysmundi pour ta présence et ton blog :
"La réalisation de cette Présence absolue abolit toute notion de quête, révélant que notre réalité la plus essentielle est à jamais accomplie."

A bientôt

Acouphene a dit…

Voilà Stéphane, après c'est la marche...

Stéphane a dit…

...Bon, merci Acouphene.